Sicas
Français English
Accueil » Conseils pratiques » L’huile moteur

L’huile moteur

Une petite leçon sur les huiles moteur.

Les fonctions de l’huile

L’utilisation d’une huile appropriée permet de préserver le bon fonctionnement de votre moteur. En premier lieu, l’huile crée une pellicule d’huile séparatrice et empêche ainsi les surfaces métalliques de votre moteur de se frotter les unes aux autres et de s’user. L’huile disperse également la chaleur et réduit l’usure, ce qui contribue à protéger le moteur.

De plus, une bonne huile empêche la formation de saletés et l’agglomération des dépôts en les maintenant en suspension. L’huile moteur protège également des boues et combat l’oxydation, ce qui permet de maintenir la propreté de l’huile et de minimiser la formation des acides responsables de la corrosion. En un mot, l’huile est importante.

Conséquences

Une huile appropriée permet de diminuer les frottements et de réaliser des économies de carburant et par conséquent de diminuer les émissions de gaz comme le CO2...

Quelle huile choisir ?

Minérale ou synthétique :

Lorsque les vidanges d’huile sont faites selon les règles prescrites par le constructeur, l’huile minérale de qualité demeure une huile qui suffira très bien à la tâche, surtout si le constructeur la recommande. De plus, elle est beaucoup plus abordable que l’huile synthétique. Il faut plutôt voir l’huile synthétique comme une huile aux propriétés supérieures qui offre aux consommateurs une option de qualité en matière de protection des composants de leur moteur. Aussi, mentionnons que certains constructeurs exigent l’utilisation de l’huile synthétique pour leurs moteurs.

Indice de viscosité

Une fois que vous avez déterminé le type d’huile qu’il vous faut, le second critère de choix de telle ou telle huile repose sur l’indice de viscosité (son aptitude à s’écouler). Une viscosité importante signifie une meilleure lubrification de toutes les parties du moteur. Cet indice (15W40 par exemple) exprime deux données essentielles :

  • Le premier chiffre (15W dans notre exemple) indique le coefficient de viscosité de l’huile à froid symbolisé par le W qui signifie winter en anglais. Plus l’indice est élevé et moins l’huile est fluide. Autrement dit, si vous habitez en montagne ou dans une région froide, vous devrez opter pour un coefficient le plus proche de 0 pour donner à votre huile toute l’efficacité nécessaire à des démarrages difficiles en hiver. En effet, une huile très fluide n’aura pas besoin d’atteindre une forte température pour être lubrifiante. Si au contraire vous habitez dans une région chaude, vous pourrez tout à fait vous contenter d’une huile à indice 15 (donc moins fluide).
  • Le second chiffre (40 dans notre exemple) indique le coefficient de viscosité de l’huile moteur à chaud. Plus le chiffre est élevé plus la lubrification sera efficace à haute température. Au contraire du premier chiffre, si vous habitez en région froide vous pourrez tout à faire opter pour un coefficient de 30 qui sera amplement suffisant. Par contre, si vous habitez dans une région chaude, il est recommandé de pousser jusqu’à un indice 50 pour épargner votre mécanique des montées de températures.

Actualités